Instrument choisi en raison de sa spiritualité : " Comparez la musique orientale et la musique occidentale. L'Occident s'écrie : " Me voilà ! Regardez-moi ! Ecoutez comme je souffre, comme j'aime ! Comme je suis malheureux, comme je suis heureux ! Je ! Moi ! Mon ! Mien ! " L'Orient quant à lui, ne souffle mot sur lui-même, totalement ouvert à Dieu, à la Nature, au Temps [] " (Le Temps scellé, op. cit., p. 223)

retour