CCf. à cet égard Andreï Tarkovski : " Pour qu'une image cinématographique puisse atteindre tout son volume, il me semble préférable, en effet, de renoncer à la musique. Parce que, strictement parlant, le monde transformé par le cinéma et celui transformé par la musique sont deux mondes parallèles en conflit l'un avec l'autre. " (Le Temps scellé, op. cit.. p. 147).

retour